Jeux olympiques d'hiver 2026
 13.03.2018, 11:30

Le Conseil national veut que tous les Suisses puissent se prononcer sur Sion 2026

chargement
Sion 2026, un projet suisse et pas seulement valaisan.

 13.03.2018, 11:30 Le Conseil national veut que tous les Suisses puissent se prononcer sur Sion 2026

Surprise au Parlement fédéral. Après un débat nourri, le Conseil national a décidé, mardi matin, par 92 voix contre 87, que le peuple suisse voterait sur les JO de Sion 2026. Au Conseil des Etats de se prononcer à présent.

Le Conseil national souhaite un vote national sur les JO 2026. Il en a décidé ainsi après un débat nourri en plénum, mardi matin. Par 92 voix contre 87 et six abstentions, la chambre du peuple a surpris son monde en acceptant le principe d'une consultation populaire.

Les parlementaires qui ont refusé la motion de la Grisonne Silva Semadeni (qui demandait le vote national) ont surtout fait valoir que c'était avant tout les Valaisans qui devaient se prononcer et que le Conseil national n'avait pas à venir polluer le vote cantonal du 10 juin. Quant aux partisans du vote national, ils ont déclaré que "le peuple est plus critique que le monde politique" et donc plus à même de décider.

Les Valaisans au front

Franz Ruppen (UDC), Philippe Nantermod (PLR), Géraldine Marchand-Balet (PDC) et Benjamin Roduit (PDC) sont tous montés à la tribune pour dire qu'il fallait laisser une chance à ces Jeux et la prérogative du choix de leur tenue aux Valaisans qui se prononceront en juin.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a mis en garde contre le précédent que créerait ce référendum financier et sur les délais très courts pour organiser ce vote. "Le Conseil fédéral ne veut pas que vous changiez les règles en cours de route", a encore lancé le ministre à la tribune.  

Le dossier passe désormais au Conseil des Etats qui ne devrait pas pouvoir se prononcer sur ce sujet lors de cette session déjà.                 

>> A lire aussi: le Conseil national était divisé sur le sujet


Top