13.02.2018, 17:00

En draguant Sion, Grimisuat tourne le dos à Ayent et Arbaz qui pourraient aussi s'intéresser à la capitale

Abonnés
chargement
Un premier rapport est attendu en juin et devra déterminer les éléments nécessaires à une discussion.

 13.02.2018, 17:00 En draguant Sion, Grimisuat tourne le dos à Ayent et Arbaz qui pourraient aussi s'intéresser à la capitale

Fusion Grimisuat fait du pied à la capitale et pourrait ainsi laisser sur le carreau Ayent et Arbaz. Sauf que ces deux dernières sont ouvertes à la discussion pour un ménage à 4.

Grimisuat et Sion ont annoncé la veille de la Saint-Valentin qu’elles réfléchissaient à faire un bout de chemin ensemble. C’est Grimisuat qui a fait le premier pas par l’entremise d’un citoyen lors d’une récente assemblée primaire. «L’idée ne date pas d’hier. Nous avons toujours été plus proches de Sion. L’eau coule à la descente, à la...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...



FusionValais romand: 60 000 citoyens concernés par les fusions de communesValais romand: 60 000 citoyens concernés par les fusions de communes

Top