21.05.2019, 05:30

Valais: électrosensibles, ils craignent la 5G plus que tout

Premium
chargement
Jean-François a dû quitter Champéry. Pour lui aucun doute, c'est l'arrivée de la 5G dans la commune qui a fait déborder le vase et l'a rendu intolérant aux ondes électromagnétiques.

Téléphonie Jean-François, Sarah et Johan sont Valaisans et électro-hypersensibles. Ils souffrent au quotidien de leur intolérance aux ondes électromagnétiques et témoignent avant le déploiement de la 5G.

Le restaurant est plein… Sur les tables quelques ordinateurs et dans la plupart des mains des smartphones. Entre deux bouchées, les clients lisent ou tapotent sur leur écran. Wifi, Bluetooth, téléphonie, les flux de données et les ondes électromagnétiques sont continus mais invisibles. Dans la file de ce self-service de Martigny, Jean-François Cattaneo n’est pas complètement serein. «Le...

Top