12.06.2019, 17:00

Sept jeunes Valaisans vont vivre deux mois de stage hors norme en Chine

chargement
Bastien Dumont et Pierre-Yves Délèze (derrière) encadre six des sept étudiants invités à s'envoler pour la Chine gr'ace à la ICL Cup: Léonie Morand, Nicolas Rywalski, Andrea Rotzer, Julie Ducrey, Timothée de Riedmatten et Colm Kuonen.

Formation Pour la 2e année, le canton du Valais apporte son soutien à l’ICL Cup (integrate Chinese Life). Sept jeunes étudiants et apprentis vont ainsi s’envoler pour Shanghai afin d’y vivre un stage de deux mois forcément hors norme.

«Je m’attends à vivre une expérience incroyable et suis impatiente de découvrir la vraie mentalité chinoise». Etudiante au Lycée-Collège des Creusets de Sion, Léonie Morand ne cache pas son impatience de s’envoler vers Shanghaï, la mégapole de 24 millions d’habitants. La résidente du Châble est en effet l’une des sept étudiants et apprentis valaisans à avoir été retenus pour participer au stage tous frais payés organisé dans le cadre de l’ICL Cup, pour Integrate Chinese Life.

A lire aussi : Des étudiants valaisans découvrent l’économie chinoise de l’intérieur

Une opportunité exceptionnelle pour la jeune Bagnarde qui se destine à faire carrière dans le tourisme, le marketing, voire le développement durable.

7500 francs par participant

Les jeunes Valaisans sélectionnés auront la chance de vivre durant deux mois «une immersion professionnelle et culturelle à Shanghai». Ceci grâce à l’ICL CUP qui, tous les étés depuis 2016, invite de jeunes Romands à vivre au travers de ce stage une expérience culturelle enrichissante «sans débourser un sou ou presque».

Et sur les 18 Romands sélectionnés, sept sont donc Valaisans, comme l’an passé. Il est vrai que le Département de l’économie et de la formation du canton du Valais contribue à cette représentation valaisanne. Le département du conseiller d’Etat Christophe Darbellay investit 7500 francs par jeune afin de leur offrir une opportunité unique s’effectuer un stage dans leur domaine (marketing, économie, électronique, énergies renouvelables ou encore relations internationales) que ce soit au sein d’une start-up locale ou d’une entreprise internationale, d’effectuer des visites culturelles et même de s’initier au mandarin.

«Après une première participation dont les retours ont été très positifs en 2018, le nombre de candidatures déposées s’est élevé cette année à une quarantaine, preuve que ce concept de stage intéresse fortement les jeunes Valaisans», a expliqué ce mercredi devant la presse Pierre-Yves Délèze, le secrétaire général du Département de l’économie et de la formation. Les sept étudiants ou apprentis retenus issus du Valais romand comme de la partie germanique sont en cours de formation secondaire II ou tertiaire. «En plus d’améliorer leurs connaissances techniques, cette expérience leur permettra d’évoluer dans un nouvel environnement et de développer leurs compétences personnelles recherchées par les employeurs», explique Bastien Dumont, CEO de ICL.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top