chargement
David Fournier lors de sa descentes vers Brigue.

 03.08.2019, 22:03 Course à pied: David Fournier poursuit sa course vers Le Bouveret malgré les crampes

Défi Parti du glacier du Rhône à midi, le Nendard poursuit sa course pour rallier Le Bouveret. Il vient de dépasser Viège, malgré les ampoules et les crampes.

Les mètres défilent péniblement sous les baskets de David Fournier depuis samedi à midi. Parti des pieds du Glacier du Rhône, le Nendard vient de dépasser Viège, un peu après 21 heures. Pour l’heure, il est parvenu à respecter les temps de passage prévus avant le départ de sa folle chevauchée qui doit le mener jusqu’au Bouveret en moins de 24 heures. 

A lire aussi : Course à pied: le Nendard David Fournier va tenter de traverser le Valais en moins de 24 heures

Crampes et ampoules au menu 

«Son moral est bon, il repart dès que les ravitaillements prennent fin», explique au bout du fil sa compagne Alexia Saillard. «Il me prévient avant ses arrivées de ses envies grâce à la radio.» Après un petit café et un micro-massage, le quinquagénaire est reparti sans sourciller. «Il a des crampes et les ampoules commencent à le faire souffrir. Il n’a pas voulu retirer ses chaussettes afin d’éviter de voir ses ongles partir avec elles.»

Du renfort pour le moral 

La nuit commençant à prendre ses quartiers, David Fournier s’est désormais équipé d’une lampe frontale. «Un collègue et ses enfants sont venus courir avec lui durant quelques kilomètres. Cela lui a fait du bien», souligne sa compagne. «D’autres personnes viendront le soutenir à SIon et à Martigny notamment.» Avec ou sans coureur à ses côtés, David Fournier poursuit pour l’heure son parcours vers le Léman.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top