22.05.2019, 17:38

Rupture entre Google et Huawei: quels changements pour les utilisateurs des smartphones

chargement
Google a donné mardi un sursis de trois mois au Chinois Huawei, qui est inclue dans les entreprises jugées "à risque" par l'administration américaine. (Illustration)

Télécommunications Placé sur la liste noire de Washington, Huawei perdra sa licence Android dès le 19 août. De nombreux Suisses possèdent ou souhaitent acquérir un smartphone de la société chinoise. On fait le point sur les changements et les risques connus.

L’annonce de Google de suspendre ses relations avec Huawei inquiète de nombreux utilisateurs. Placé sur la liste noire de Washington, le géant chinois des télécommunications perdra sa licence Android dès le 19 août. Quels changements et quels risques pour les possesseurs suisses de ces smartphones?

A lire aussi : Télécommunications: l’Américain Google commence à couper les ponts avec le Chinois Huawei

Vous avez un Huawei, qu’est-ce que ça change?

Si vous avez acheté un Mate 20X ou un autre appareil de la marque chinoise récemment, votre smartphone actuel continuera de fonctionner normalement. «Des services tels que Google Play et la sécurité de Google Play Protect [un dispositif de sécurité] marcheront toujours sur votre appareil», a assuré le système d’exploitation Android sur Twitter.

 

 

Interrogés par la Tribune de Genève, les responsables suisses de Huawei ont assuré que les mesures de Google «n’ont aucun impact sur les produits en fonctionnement ou proposés en magasins».

Et après les trois mois de sursis?

Dès le 19 août, Huawei n’aura plus de licence Android. La situation pourrait donc changer après ces trois mois de sursis accordés par les Etats-Unis.

A lire aussi : Télécommunications: les États-Unis accordent trois mois de délai à Huawei

Pour l’heure, l’incertitude plane encore. Mais les utilisateurs risquent de ne plus pouvoir installer directement les mises à jour de sécurité et d’antipiratage sur leur smartphone, comme l’explique la BBC. Les prochaines versions du système d’exploitation d’Android pourraient aussi arriver plusieurs mois après leur sortie.

On ne sait pas encore si la prochaine version d’Android, la «10 Q», pourra être rapidement proposée sur les smartphones Huawei.

Acheter un futur modèle Huawei, risqué?

Les nouveaux produits Huawei ne pourront plus être certifiés par Google. Les futurs smartphones de Huawei ne posséderont plus le «Play Store» et des applications de Google, tels que YouTube (plateforme de vidéos), Gmail (courrier), Chrome (navigateur) et Maps (cartographie).

Huawei a développé une boutique d’applications nommée «App Gallery», déjà proposé sur ses smartphones depuis début 2018, selon Phonandroid. Les utilisateurs risquent de se retrouver avec très peu d’applications dans la future boutique. Par exemple, Facebook, Instagram et Twitter n’y sont pas.

 

 

La société chinoise serait en train d’accélérer le développement de son système d’exploitation maison, nommé HongMengOS. Pour l’heure, cet écosystème est «loin d’être prêt» selon The Information.

La situation peut-elle s’arranger?

Oui, les restrictions pourraient être réduites. Selon le quotidien français 20 minutes, elles pourraient toucher uniquement les smartphones compatibles avec la 5G, dans le viseur des autorités américaines.

 

 

Il est bien sûr possible que Google passe un nouvel accord avec Huawei, qui est tout de même le deuxième plus grand vendeur de smartphones Android du monde derrière Samsung.

Mais l’heure est difficile pour le géant chinois. Plusieurs géants japonais et britanniques des télécommunications ont notamment annoncé mercredi qu’ils allaient se passer de ses équipements.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Guerre commercialeTélécommunications: les États-Unis accordent trois mois de délai à HuaweiTélécommunications: les États-Unis accordent trois mois de délai à Huawei

guerre commercialeTélécommunications: l'Américain Google commence à couper les ponts avec le Chinois HuaweiTélécommunications: l'Américain Google commence à couper les ponts avec le Chinois Huawei

EspionnageNSA: l'entreprise chinoise Huawei espionnée par l'agence américaineNSA: l'entreprise chinoise Huawei espionnée par l'agence américaine

MobileTechnologies: Huawei reporte le lancement du Mate X, son smartphone pliableTechnologies: Huawei reporte le lancement du Mate X, son smartphone pliable

Top