19.06.2017, 23:08

La commune soutient les remontées mécaniques

Abonnés
chargement
Liddes croit en l’avenir de ses remontées mécaniques.

 19.06.2017, 23:08 La commune soutient les remontées mécaniques

L’assemblée primaire accepte les comptes 2016 et accorde un prêt aux TVL.

La commune de Liddes croit en l’avenir des TéléVichères-Liddes (TVL). L’assemblée primaire a ainsi accepté, à l’unanimité, d’accorder un prêt de 500 000 francs, sur une durée de dix ans, à la société de remontées mécaniques. Il servira...

La commune de Liddes croit en l’avenir des TéléVichères-Liddes (TVL). L’assemblée primaire a ainsi accepté, à l’unanimité, d’accorder un prêt de 500 000 francs, sur une durée de dix ans, à la société de remontées mécaniques. Il servira notamment au remplacement d’une dameuse par une nouvelle machine de dernière génération.

«Ce prêt se justifie car s’il est logique de développer un tourisme 4saisons, nous ne devons pas sacrifier la partie hivernale. Grâce aux TVL, des emplois sont maintenus sur notre territoire, des retours financiers indirects liés à la présence de touristes et la vie du village est plus animée», argumente le président de la commune Stève Lattion. La décision du législatif lidderain représente un message positif vis-à-vis des autres partenaires régionaux, particulièrement du Pass Saint-Bernard qui a déjà fait ses preuves l’hiver dernier.

Les comptes sont bons

L’assemblée primaire a également accepté à l’unanimité les comptes 2016, qualifiés de très bons par le président: «Grâce à une hausse sensible des rentrées fiscales et à une bonne maîtrise de nos charges, notre marge d’autofinancement est nettement meilleure que prévue. Cela nous a permis de faire des amortissements extraordinaires pour 900000francs et de diminuer sensiblement notre dette qui a passé de 3348francs par habitant à la fin 2015 à 2061francs à la fin 2016.» Un excellent résultat qui permet d’entrevoir l’avenir avec sérénité, même si la prudence doit être de mise, notamment avec la baisse prévisible des redevances hydroélectriques actuellement en discussion à Berne.

Au chapitre des investissements 2016, on signalera l’aménagement des villages (134 000 francs), le réseau d’eau potable (134 000 francs), l’épuration (104 000 francs) et le réseau électrique (162 000 francs). or


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top