19.06.2017, 23:08

Des comptes 2016 qui restent «réjouissants»

Abonnés
chargement

 19.06.2017, 23:08 Des comptes 2016 qui restent «réjouissants»

Pierre Zoppelletto détaille les chiffres des comptes 2016 de Port-Valais. «Malgré un déficit de 467000francs, ils ne sont pas si mauvais que ça.» Ce constat est partagé par l’assemblée primaire qui les a acceptés à l’unanimité en...

Pierre Zoppelletto détaille les chiffres des comptes 2016 de Port-Valais. «Malgré un déficit de 467000francs, ils ne sont pas si mauvais que ça.» Ce constat est partagé par l’assemblée primaire qui les a acceptés à l’unanimité en début de semaine dernière. «La marge d’autofinancement de 3,2millions (500000francs de plus qu’en 2015) reste réjouissante», note le président.

Avant de relever que l’exercice a été influencé par des éléments impromptus. «Les intempéries du 1ermai 2015, dont les répercussions se sont prolongées.» Les infrastructures d’adduction d’eau potable aux Evouettes ont ainsi nécessité l’engagement de lourds moyens techniques. Coût: plus d’un demi-million.

La question des services autofinancés

Le sourcil du chef de l’exécutif se lève un peu plus en lien avec les résultats des services autofinancés. «Les taxes actuelles ne peuvent couvrir l’entier des dépenses.» Près de 600 000 francs ne sont ainsi pas pris en charge. «L’entrée en vigueur, au 1erjanvier dernier, du nouveau règlement des eaux potables aux Evouettes, ainsi que l’introduction de la taxe au sac début 2018 devraient contribuer à rectifier le tir.» Si une adaptation relative aux eaux usées est évoquée à demi-mot, aucun calendrier n’est, pour l’heure, établi.

Sur le front des investissements, «la totalité de ceux prévus a été réalisée, pour un montant net de 4,3millions.» Les aménagements du parking en Bellossy, le réseau d’eau des Evouettes et les routes ont fait figure de priorités.

Investissement citoyen

Les citoyens ont aussi donné leur accord à des investissements complémentaires pour 2017. Se montant à 130 000 francs net, ils concernent le réaménagement de la gare, au pont sur le canal Stockalper et à une étude sur le quai Laval. «Un investissement citoyen, insiste Pierre Zoppelletto. Nous voulons offrir à la population un accès au lac plus convivial et plus vert. Nous allons lancer rapidement le processus pour mieux mettre en valeur cet endroit privilégié.» NM


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top